• Tous les comparatifs
  • Cette page défiscalisation n'aura pas pour prétention de vous présenter des projets défiscalisants lourds, entraînant un avantage fiscal sur plusieurs années, (ex : immobilier). Pour celà, allez plutôt voir la page Immobilier et défiscalisation.

    En revanche, on se focalisera sur les placements ponctuels, accessibles pour quelques miliers d'euros et vous permettant d'obtenir une réduction fiscale concentrée sur l'année suivante.

    • Les FCPI/FIP

    Les FCPI sont les fonds communs pour l'innovation. Ils doivent être investis à 60% dans de petites sociétés innovantes.

    Les FIP sont les fonds d'investissement de proximité. Ils doivent être investis à 60% dans des PME de moins de 250 salarié avec un plafond de chiffres d'affaires. Leurs investissements se concentrent en principe sur 3 régions administratives limitrophes.

    Pour toute investissement dans l'un de ces fonds, vous avez droit à une réduction d'impôts correspondant à 22% de la somme investie. Ainsi, si vous souscrivez en 2011 pour 2000 € de FCPI et/ou FIP, vous aurez droit à une réduction de 440 € sur vos impôts 2012. Par ailleurs, les plus-values que vous réaliserez sur vos fonds seront exonérées d'impôt (hors prélèvements sociaux)

    La réduction maximum pour un célibataire est de 3000 € (souscription de 12 000 € de FCPI/FIP) et de 6000 € pour un couple.

    Les parts de FCPI/FIP doivent être conservées au moins 5 ans en théorie (délai légal pour que la réduction d'impôt ne soit pas remise en cause), entre 6 et 9 ans en pratique (délai demandé par les fonds pour assurer leurs cycles d'investissements). L'argent est donc (sauf conditions particulières) indisponible pendant cette période.

    En résumé, les investissements en FIP/FCPI sont plus risqués qu'un investissement classique en bourse (petites entreprises + impossibilité de sortir de l'investissement avant l'échéance), mais vous partez avec 22% de gains d'avance. De plus, si les bons choix sont effectués par le gérant et que la conjoncture boursière est favorable, les profits peuvent être élevés. Par ailleurs, il faut savoir que les frais de gestion annuels sont légèrement plus élevés que pour des fonds classiques et que 20% des plus-values seront en général prélévées par l'équipe de gestionnaires.

    Néanmoins, si vous êtes en accord avec l'orientation de gestion d'un fond et que l'indisponibilité temporaire de votre argent ne vous gêne pas, vous pouvez y souscrire et profiter de l'avantage fiscal. Je vous recommande de n'y consacrer qu'une petite partie de votre patrimoine, et pour limiter votre risque de diversifier entre FCPI et FIP qui sont en principe des investissements assez décorrélés entre eux.

    A partir de 2008, vous pouvez aussi souscrire des FCPI ou FIP ISF. Attention si le principe est le même que pour les FIP et FCPI classiques, ce sont des produits distincts (ils ont des contraintes d'investissement légèrement plus contraignantes). Ils ont une part ISF de 60 à 80% (vous pouvez déduire 50% de cette part de l'ISF) et 20 à 40% de part IR (vous pouvez déduire 25% de cette part de votre impots sur le revenu).

    Exemple : 10000 € investi dans un FCPI ISF à répartition 80%/20%. Déduction ISF = 50%*80%=4000 €, déduction IR = 25%*20% = 500 €, soit au total une déduction de 4500 € pour un investissement de 10 000 € !

    Attention, il est envisagé de changer les régles du jeu pour les FCPI/FIP ISF 2011 en parralèle de la réforme sur la fiscalité du patrimoine
    •   Les SOFICA

      Les SOFICA sont des sociétés de financement de l'investissement cinématographique et audiovisuelle.

      Elles donnent droit à partir de 2011 à une réduction d'impôt de 36% (majorée à 43% pour les SOFICA qui respecteront un engagement d'investissements de 10% de leur capital sous forme de souscription au capital de sociétés de production, ce qui est le cas de quasiment toutes les SOFICA). Si vous souscrivez pour  5 000 € (minimum de souscription habituellement constaté) de SOFICA, vos impôts seront réduits de 1 800 € (2150 € avec la majoration). 

      • Tous les contribuables peuvent profiter des SOFICA, puisque s'agissant d'une réduction plutôt que d'une déduction, vous n'avez pas besoin d'avoir un taux marginal d'imposition (TMI) élevé. 
      • Elles présentent un avantage de diversification du patrimoine indéniable. Contrairement aux actions ou obligations, ce sont des actifs ni corrélés à l'évolution des marchés boursiers, ni à celle des marchés de taux.

      Le maximum de souscription est de 18000 € ou 25% du revenu global (double limite).

      Les SOFICA sont désormais à capital non-garanti. (il existait par le passé une alternative où la veleur de remboursement était connu dès l'année d'investissement mais cette variante a disparu) Elles vous seront remboursées après 5 ans selon les performances de la SOFICA. Leur remboursement à la fin des 5 ans est souvent inférieur à 100% de leur valeur, mais on constate que pour un remboursement final de 85%, on a un rendement annuel de 8,32 %,ce qui n'est pas si mal par les temps qui courent si vous pouvez vous permettre de bloquer votre argent 5 ans. .

      Les SOFICA sont disponibles dans les banques en fin d'année (mois de novembre et décembre)

      Calcul rapide du rendement annuel d'une SOFICA à capital garanti pour une défiscalisation initiale à 43% :

      Vous souscrivez pour 5000 € de SOFICA. Ceci revient à un investissement de 2850 €puisque 2150 de vos 5000 € auraient normalement pris la direction du Trésor Public 

      Vous récupérez 5000*0,85 = 4250€ au bout de 5 ans.

      et 2850*1,08325 = 4250 €


                                                                                                                                                                                Selon votre situation fiscale et votre vision de l'évolution de la bourse, vous choisirez donc entre FCPI ou FIP d'une part, et SOFICA d'autre part. Le tableau des taux de rendement annuels (ou TRI) des SOFICA selon les différentes configurations (garanties ou non-garanties et évolution du cadre fiscal) peut vous y aider :

    Défiscalisation à Remboursement à  65% 70% 75% 80% 85% 90% 95% 100%
    36% (SOFICA ne bénéficiant pas de la réduction d'impôts majorée) Sofica 5 ans 0,31% 1,81% 3,22% 4,56% 5,84% 7,06% 8,22% 9,34%
     43%
    (SOFICA  bénéficiant de la réduction d'impôts majorée*)
    Sofica 5 ans 2,66% 4,19% 5,64% 7,01% 8,32% 9,57% 10,76% 11,90%

    * La quasi-totalité des SOFICA orientent leurs investissements pour bénéficier de la majoration.

    Si vous êtes prêt à assumer un certain risque, il est intéressant de noter qu'une SOFICA non-garantie remboursée à 75% au bout de 5 ans aura un TRI plus élevé qu'une SOFICA garantie à 85% remboursée au bout de 8 ans. Votre argent redeviendra en outre disponible plus rapidement.

    Vous pouvez utiliser la barre de recherche ci-dessous pour chercher les revendeurs de FCPI ou SOFICA sur Internet :
    Google
     
    Web www.mes-investissements.net
    Il existe également des produits de défiscalisation immobilière, comme les produits en défiscalisation Scellier qui peuvent être avantageux