Les produits structurés sont les warrants, les turbos, et les certificats.

Warrants

Les warrants sont des instruments ayant pour sous-jacent une action. Ils vont amplifier les mouvements de l'action à la hausse (call warrant) ou à la baisse (put warrant) d'un certain effet de levier (5 fois par exemple)

A l'origine, les warrants étaient utilisés dans les portefeuilles, associés à d'autre supports (l'actions sous-jacente par exemple) à des fins de technique de couverture de portefeuille sophistiquées.

Ils sont aujourd'hui de plus en plus utilisés de façon isolée par des investisseurs individuels. Certes, si l'anticipation est bonne, les gains seront plus impressionnant qu'en ayant fait l'opération directement sur l'action. Néanmoins, ce ne sera pas toujours le cas et l'effet de levier jouer dans les 2 sens. De plus, l'avènement du scénario inverse à celui que vous aviez anticipé n'est pas le seul cas où vous serez perdant : en effet, si l'action stagne, votre warrant perd de la valeur (on parle de chute de la valeur temps)

En résumé, sur une opération, vous pouvez faire une plus-value impressionnante en utilisant les warrants.

Cependant , la plupart du temps sur le long-terme, un investisseur travaillant sur les warrants (en tant que produits isolés) se retrouvera à mon sens dans la situation du joueur de loto sportif : il aura quelques belles satisfactions ponctuelles, mais à l'arrivée ses gain seront inférieurs à ces mises.

Je vous recommande donc de ne pas utiliser les warrants en tant que produit isolés. Ils peuvent être utilisés en couverture, mais leur subtilité est assez difficile à maîtriser : on parle en lettres grecques (delta...) et en valeur intrinsèque/valeur temps : ils sont donc à réserver aux spécialistes (non-allegiques aux maths il s'entend !) qui ont pris le temps d'étudier ces subtilités et de bien les comprendre.

Turbos

Les turbos permettent, comme les warrants, un très fort effet de levier. Ils sont un peu plus simples d'appréhension que ces derniers, car le concept de valeur temps n'intervient pas (ou très peu) dans la formation de leur prix.

Certificats

Les certificats sont des produits structurés. En achetant un certificat, vous achetez en fait plusieurs produits associés comme des actions et des warrants.

Vous n'avez pas besoin de savoir exactement comment votre certificat a été construit par l'intermédiaire financier qui le propose. L'essentiel est de bien comprendre quels événements peuvent avoir quels effets sur la valeur de votre certificat.

L'offre de certificats est en effet très hétéroclite : vous trouverez des certificats qui s'apparentent à des warrants (donc destinés aux joueurs de loto...), mais aussi des certificats qui vous donnent de nouvelles opportunités investissements, par exemple en vous privant d'une partie de la performance si elle vient à excéder un certain seuil en échange d'une protection (plus ou moins importante) à la baisse, des certificats qui vous permettent un gain fixe si l'action reste dans un tunnel avant une échéance (en échange d'une borne à la hausse)...

Ajoutons à celà que leur nomenclature n'est pas normalisée, c'est-à-dire que des certificats de même nature, auront des dénominations différentes selon l'intermédiaire qui les propose.

Les certificats peuvent avoir un intérêt en appoint d'un portefeuille d'actions, à la condition sina qua non que l'investisseur ait bien compris le fonctionnement du produit choisi et son comportement dans les différents scenarii envisageables. Pour celà, les spécialistes des certificats & warrants comme BNP Paribas ou Commerzbank éditent régulièrement des brochures détaillées.



Pensez à utiliser le menu gauche de navigation pour découvrir les autres pages de la rubrique Bourse