• Tous les comparatifs
  • Pour rémunérer vos liquidités (l'argent que vous voulez voir travailler mais dont vous désirez conserver  une entière disponibilité), si vous voulez un placement sûr à rendement garanti, rien de tel que le livret A et le Livret de Developpement Durable qui servent un taux net de 2,25% (valeur au 01/02/2012, réactualisée tous les 6 mois environ en fonction de l'environnment inflationniste et politique). Le taux servi est en général légèrement supérieur à l'inflation, le tout sans contrainte fiscale et de disponibilité. Mais,  voilà, les montants déposés sur ceux-ci sont plafonnés (respectivement à 15 300 € et 6000 €).
    • Le nouveau Plan d'Epargne Logement (PEL) version 01/03/2011 :  il donne un taux de 2,5% minimum et qui peut être supérieur si les taux du marché le sont (Pour les initiés, la formule est la suivante : Taux de rémunération du PEL = Max [2,5% ; 70% taux swap à 5 ans + 30% (taux swap à 10 ans – taux swap à 2 ans] 
      • Il vous impose un rythme de versements obligatoire : vous êtes obligé d'y verser au minimum 275€/semestre
      • L'épargne n'est pas entièrement disponible. Si vous la débloquez moins de 4 ans après l'ouverture, vous perdrez certains des avantages du PEL et le taux résultant ne sera plus du tout le même que celui annoncé
      • Il permet un emprunt à un taux supérieur de 1,70% à celui des intérêts accumulés à l'issue des 4 ans. Le montant empruntable dépend des intérêts accumulés. Une prime plafonnée à 1000 € (logement non BBC) ou à 1525 € (logement BBC) est versée en cas d'utilisation du PEL pour un emprunt  de 5000 € minimum. Le montant de la prime dépend des droits à prêt acquis.
    Faut-il fermer son ancien PEL pour en ouvrir un de nouvelle génération ? Tout dépend de l'ancienneté du PEL, de son taux , de son aspect fiscalisé ou non (barrière des 12 années de détention), et de l'utilisation : simple rémunération de liquidités ou utilisation envisagée pour un crédit à horizon (bloquage d'un taux en cas de remontée de ceux-ci)...

    Le tableau ci-dessous représentant les taux des anciennes générations de PEL hors CSG,  et hors fiscalité (19% supplémentaire en forfaitaire à déduire pour les PEL de plus  de 12 ans) servira de base à vos réflexions
    Début     Fin     Taux prime incluse     dont part de la Prime     Taux sans prime
    01/07/1985     15/05/1986     7,50 %             2 / 5                     4,75 %
    16/05/1986     06/02/1994     6,00 %             1 / 4                     4,62 %
    07/02/1994     22/01/1997     5,25 %             2 / 7                     3,84 %
    23/01/1997     08/06/1998     4,25 %             2 / 7                     3,10 %
    09/06/1998     25/07/1999     4,00 %             2 / 7                     2,90 %
    26/07/1999     30/06/2000     3,60 %             2 / 7                     2,61 %
    01/07/2000     31/07/2003     4,50 % (a)     2 / 7                        3,27 %
    01/08/2003      28/02/2011    3,50 % (a)   2 / 5 (a)                      2,50 %


    (a) Les plans épargne logement ouverts après le 12/12/2002   bénéficient  de la prime comprise dans le taux d'intérêt que si un crédit est demandé à l'issue de la phase épargne.
    Le taux prime incluse est donné à titre indicatif ; Ainsi, le taux de 3,5% qui est donné  pour comparaison avec les autres générations, n'est jamais utilisé : les intérêts sont calculés au taux de 2,5% lors de la phase d'épargne. A l'issue de celle-ci, si un crédit est accordé, une prime représentant 2/5 des intérêts acquis sera versée (toujours limitée à 1525€).
    • Le Compte Epargne Logement (CEL) : avec le CEL, votre épargne sera par contre disponible (au delà d'un solde minimum de 300 € que vous devez conserver sur votre CEL). En revanche, les taux servis seront ridicules, avec un taux brut inférieur de 0,5% à celui du livret A en vigueur !
    C'est pourquoi, il vaut mieux faire l'impasse sur ces PEL et CEL, si vous n'envisagez pas de souscrire à un emprunt prochainement ou si vous souhaitez avoir une dispobibilité totale et sans contrainte de vos liquidités

    Si votre but est uniquement de rémunérer correctement une épargne que vous voulez garder disponible, il vaut mieux vous tourner vers les livrets rémunérés (aussi appelés couramment "super livrets"). Comme votre banquier traditionnel n'en propose pas, il oubliera certainement de vous en parler (à moins  qu'il n'aborde le cas de l'ersatz dont il dispose, i.e un "livret B" qui sert péniblement 1% d'intérêts annuels). Ces livrets offrent souvent des taux promotionnels sur les premiers mois de détention, et renouvellent parfois ce type d'opérations plusieurs fois dans l'année. Profitez -en si vous avez une some à placer ponctuellement.

    ING Direct propose parfois des parrainages intéressants, par exemple 80 € de prime de bienvenue pour 1000 € versés, et un taux bonifié les 3 premiers mois. Si vous voulez - tout en conservant votre prime filleul - faire  en sus une bonne action, vous pouvez utilisez ce lien de parrainage où le parrain s'engage à reverser ses propres primes parrain à des accociations caritatives.

    NB : si vous voulez garder une disponibilité, mais que ce n'est qu'un critère au cas où, i.e vous pensez que vous n'aurez probablement pas besoin de votre argent avant 4 ou mieux 8 ans, le fond en euros d'une assurance-vie (pour que les frais d'entrée ne soient pas très pénalisants,  une bonne assurence-vie en ligne comme celle de Fortuneo FR ou de Boursorama est préférable (c'est un placement garanti sans risque de moins-value, donc sûr). Vous pourrez retirer votre argent n'importe quand entre 0 et 4 ans, mais avec une pénalité sur les intérêts. A partir de 4 ans, la pénalité fiscale sur les intérêts lui permet d'avoir une performance équivalente aux supers livrets, et si le retrait intervent après 8 ans, le taux aura été supérieur à celui du super livret (gain de 1 à 1,5% à ce jour, ce qui pour 20 000 € placés représente tout de même entre 2000 et 3000 € au bout de 8 ans...)


    Vous trouverez ci-dessous  un comparatif de ces livrets rémunérés. Comme pour le comparatif des courtiers en ligne, seuls ceux qui émanent d'une filiale d'une grande banque ont été retenus (afin que la  solidité de  l'établissement financier qui les propose ne fasse aucun doute) :

     Comparatif des livrets rémunérés :

    Rubrique Taux Brut Souplesse Cadeaux de bienvenue Frais  cachés Note totale Commentaires
    Coefficient 4 2 2 2
    Livret Orange
    ING Direct

    8/10
    Dépôt mini : 15 €
    Plafond 3000000 €
    10/10
    9/10 Toutes opérations gratuites
    10/10

    1er
    90/100
    Cadeaux de bienvenue, souvent renouvelés,  intéressants même si le montant déposé à l'ouverture est faible (ex : gain de 50 € sans conditions)
    Classé 1er et plutôt  loin devant  les autres
    Compte sur Livret Boursorama Banque 8/10 Nécessite compte courant chez Boursorama 7/10 5/10 Toutes opérations gratuites 10/10 2eme
    76/100
    Peut rivaliser avec le Livret Orange ING Direct (selon les promotions en cours) pour ceux qui sont prêts à ouvrir un compte courant chez Boursorama et veulent ainsi également profiter des cartes bancaires gratuites
    Livret AXA
    8,5/10
    Obligation d'avoir compte chez Axa + taux abaissé à 2% au delà de 10000 € de dépôt
    5/10
    5/10 10/10 3eme
    74/100
    Beacoup de contraintes (compte chez Axa banque, taux valable que jusqu'à un montant prédéterminé...)
    Livret €
    Cortal Consors

    8/10
    Dépôt mini : 1000 €
    7/10
    7/10 Frais de gestion
    12€/semestre
    5/10
    4eme
    68/100
    Cadeaux de bienvenue souvent intéressants que pour des dépôts importants à l'ouverture